Remplacer le manche d’un outil de jardinage : les étapes

outil de jardinage

Pour prendre soin de son jardin, quelques compétences sont nécessaires. Et avoir un matériel de qualité est tout aussi important. Un bon entretient est essentiel pour les préserver. Malheureusement, malgré toutes les précautions, certains outils peuvent se casser. Ainsi, il est primordial de les réparer.

Les premières étapes à suivre

Face à un manche d’outil de jardinage cassé, il faut d’abord enlever l’ancien. Cela est possible pour tout type de manche en bois. Généralement, un manche en bois possède une tête conique. De plus, il est attaché à la douille de l’outil par un serrage. Parfois, le manche est aussi rattaché par un clou. S’il s’agit d’un serrage, il suffit de desserrer la douille. S’il s’agit d’un clou, il faut utiliser une tenaille pour le retirer. Ensuite, il est possible de retirer le manche en toute facilité. La deuxième étape consiste à poser le nouveau manche. Avant tout, il alors faut vérifier s’il reste des résidus de bois cassé dans la douille. Cela est essentiel pour réussir l’opération. S’il y a encore des résidus, la solution est simple. Il faut chauffer la douille en fer. Grâce à cela, les résidus de bois sont libérés naturellement. S’il n’y a rien vous pouvez immédiatement insérer la tête du nouveau manche dans la douille. Puis, vous pouvez réajuster sa forme en la taillant si nécessaire. Cela doit durer jusqu’à ce que la douille épouse parfaitement la forme de la manche. Cela est important pour éviter toute infiltration de terre. Dans le cas contraire, l’outil sera à nouveau cassé très rapidement.

Fixer son manche en toute facilité

La troisième étape est cruciale pour avoir un outil durable et sécuritaire. En effet, la douille doit bien rester en place. Dans le cas contraire, elle peut se détacher accidentellement du manche. Cela augmente le risque de blessures pour l’utilisateur. Ainsi, pour réaliser l’opération correctement, il faut enfoncer avec force. Dans ce cadre, il est possible de tenir l’assemblage à l’envers. Puis il faut frapper contre le sol de manière répétée. Une autre solution consiste à utiliser un clou pour tout fixer. Le mieux est de planter le clou dans le trou préexistant. Dans certains cas, le manche peut être fixé grâce à des vis et non grâce à un clou. Mais le procédé reste le même. Il ne faut pas oublier de bien prendre soin de ses outils. Cela évite l’apparition prématurée de fissures. De plus, l’outil met plus de temps pour s’user. Les manches en fibre de verre et en bois doivent être stockés à l’abri du soleil. Il est aussi conseillé de passer régulièrement un coup de papier de verre. Cela aide à se débarrasser des échardes. Entre autres, il faut bien veiller à adopter un manche adapté aux différents outils. Chaque manche a une utilité spécifique. Il faut noter qu’une manche fixée avec un vis est plus facile à remplacer. Il est donc judicieux de se tourner vers ces modèles avant tout achat. Un examen régulier de l’outil est aussi utile pour éviter tout problème. En cas de doute, apporter le manche en magasin est aussi une bonne alternative.

Laisser un commentaire